30.10.06

blanc cassé

"une oreille vide de la voix qui l'avait remplie" M.B

dans le sommeil sans hasard, l'espace blanc cassé du ciel ; contact surpris au milieu du bruit mat de la ville à l'aube ; esprit vide de pensée, vide de la pensée sans trace d'aucun rêve, d'aucun passé qui l'expliquerait ; la pluie ne tombe pas encore ; les lieux communs sont arpentés de long en large, inépuisables ; dans le hasard ici, voir passer le blanc du ciel se confondre avec ses nuages et former un amas de poussière et de vapeur - dans la poussière et la vapeur du sommeil, arracher les yeux des passants pour quand ils tombent, tendre les mains à leur place et tatônner le noir et le toucher enfin, par hasard, sans bruit, sans contact, sans pensée, sans fin

2 commentaires:

Patch a dit…

I was drawing rainbows on the sky
anyway
the wind blows when I fly

and I can't fly away from me

there's always a cloud
over me
I tried to see through but
I'm blind

huhu ta photooooooooooo o o m'a rapelé ça en différé.

Arnaud Maïsetti a dit…

Une chanson de Patchwork ?