3.11.06

les lumières éteintes

Café - fermeture

je connais pas coeur
les lumières
les distances qui les sépare
je peux les parcourir
je peux de l'extérieur
devenir
leur déséquilibre
leur ombre sur le sol allongée de plus en plus
allongée
fermeture sur les boulevards
vu d'ici on dirait pourtant
je connais par coeur
on dirait je peux les parcourir
les lumières éteintes
je peux les suivre à la trace
on dirait de l'extérieur
qu'elles poursuivent
une ombre allongée sur le sol
qui s'allonge encore

Aucun commentaire: