13.12.06

"dégagements"

n'importe où

ni l'enfer - plus loin ça n'existe pas ici, ça prend son temps, ça produit des messages, ça demande des comptes, ça rend des comptes, ça compte toujours le temps et l'argent - ni la terre n'importe où, où elle commence, où elle finit

"Allons plus loin encore, à l'extrême bout de la Baltique; encore plus loin de la vie, si c'est possible ; installons-nous au pôle. Là le soleil ne frise qu'obliquement la terre, et les lentes alternatives de la lumière et de la nuit suppriment la variété et augmentent la monotonie, cette moitié du néant. Là, nous pourrons prendre de longs bains de ténèbres, cependant que, pour nous divertir, les aurores boréales nous enverront de temps en temps leurs gerbes roses, comme des reflets d'un feu d'artifice de l'Enfer!" (Ch. Baudelaire)

En traversant la rue, je regarde des deux côtés - ni à gauche (les possibilités du monde écartées, les rages, les colères), ni à droite (la rareté de la lumière, les crevasses ouvertes sur le toujours des lendemains recommencés) : partout la même vitesse qui circule -

et plus loin encore, les déplacements en silence se font, se défont, dégagements produits plus loin - organisent plus loin leur remontée prochaine.

5 commentaires:

F a dit…

oui, remontée prochaine, no doubt

avec HM en vigie

Patch a dit…

demande à ZIDNANNE c'est LUI LE PRO des dégagements!!!!! et aussi des REgaGAemnt

persona a dit…

comme sans mots avec l'envie de dire que les tiens, sont très beaux...

Arnaud Maïsetti a dit…

...

« Ne désespérez jamais. Faites infusez davantage».

oui - en vigie.

Anonyme a dit…

Echo photo, écho mot.
Merci pour la visite.