21.2.07

la clé jetée

"la rue de Lesdiguières"

dans une ville semblable à celle-ci, un après-midi comme celui là, une heure à tuer - le temps flotte dans l'air, particules en suspension qui m'absorbent ; un rendez-vous tout à l'heure, pénible je le pressens, inévitable - dans une ville qui ressemblerait à ici, l'heure étendue sous mars, octobre, février entrelacés, confondus sous le froid, mais le froid ne mord plus, dans une ville qui pourrait être ici (ne serait-ce les regards évités, les visages fermés, la clé jetée à manger aux chiens), je pense rue de Lesdiguières, les moments où par terre, un homme endormi depuis l'aube, à sa hauteur, quand on fait le pas de travers, certains sans regarder, les particules en suspensions retombent, retomberont sur l'écran un jour ; en attendant, cette ville ressemble à ici, et l'heure est passée.

Aucun commentaire: