21.4.07

( # permanent daylight)




L'esprit des rues laissé au pied de la butte, et prendre sa respiration, une semaine sans bouger, l'esprit des rues immobile dans ma rue a poursuivi plus loin ramasser lame de fond des impasses et des passages ouverts (d'autres fermés mais emportés aussi) lame de transition l'effort gâché les épuisements répétés - l'esprit des rues après la semaine passée par à coups et sans respirer sans en être traversé : reprend - et s'accélère

Aucun commentaire: