12.6.07

fil de la lame

"Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre"
baudelaire

d'un regard croisé comme une épée, passant immobile sur le trottoir d'en face, tenue incertaine sur le point de partir, d'arriver, sur le point de s'arrêter peut-être aussi, d'un seul regard échappé d'un instant hors de toi, (saisir que cette échappée est aussi malgré toi subie jusqu'à ne plus savoir marcher) ; regard qui tranche le soir aiguisé d'un désir ; et la morsure qu'on dirait lente et sèche des doigts pressés sur le cou en attente de parler - passe et ne se retourne pas

1 commentaire:

Marion a dit…

j'aime.


la subjectivité est parfois stupide, pas assez intellectuelle, mais c'est souvent que je préfère lire avec mes sentiments.