27.7.07

cet orgeuil

"le visage borné de cette conquête"

ce n'est pas suffisant, cette fatigue n'est pas suffisante, n'est pas suffisante cette heure, et ce jour, pas suffisant, ni cette rue, ni ce pays, et pas suffisant ce corps, pas suffisant non, le tien, n'est pas suffisante cette lenteur, pas suffisant cet orgueil à déposséder la nuit qui vient, qui va passer (je le sais bien), pas suffisant ce regard - ce n'est pas suffisant, cette langue qui tord, cette croix qui plie, pas suffisant non plus, le coeur rompu dans ma poitrine qui force ; pas suffisante la fatigue.

1 commentaire:

lagunedune a dit…

alors orgueilleux et borné, continuer, poursuivre la quête tête baissée, langue pendue et haletant, enfoncer les nuits, les portes, bélier des jours, jusqu'à mordre la poussière, sur le sol des affres, dans un expir de forge, dernier suffixe