15.10.07

mariposa

en face

ne pas vraiment regarder, ne pas ciller non plus, ne pas baisser la garde, ne pas esquisser pour la beauté du geste une chicuelina épuisée, ne pas esquiver non plus, ne pas face à la lumière céder à la tentation de la faena vaine et dérisoire, rester, pieds, corps arrimés, derechazo immobile et limpide, attente de ce qui ne saurait arriver, la lumière qui grandit, qui finit par donner forme à la nuit jusqu'à disparaître sous elle.

1 commentaire:

Prax a dit…

Pieds arrimés, tu as tout à fait raison, il n'y a rien de pire que les piétinements avant la charge franche.