14.2.08

se rendre compte

ce n'est pas vraiment qu'on s'habitue à se lever,
ce serait plutôt que l'habitude du sommeil ne prend pas.

et ce n'est pas tant la douleur qui fait crier,
que soudain la surprise d'avoir un corps.

la nuit dernière, c'est un cri qui m'a réveillé - me rendre compte en sursaut, que c'est moi qui le poussait, dedans le rêve, au milieu du silence de ma chambre.

2 commentaires:

Prax a dit…

Cela m'évoque le souvenir d'une personne qui criait souvent dans son sommeil à mes cotés ; je me réveillais aussitôt avec un sentiment énorme de culpabilité.

Arnaud Maïsetti a dit…

(en partage...)