25.4.08

"on peut bien parier"

"Comme à la limite de la mer un visage de sable" - dit-il (Foucault) ; et l'effacement de ce visage à la surface des vagues (ou est-ce du sol) produit d'autres vibrations de terre que la main ne saurait modeler qu'en rêve, et le rêve même nous échapperait. A la hauteur des branches, on ne voit pas des feuilles, mais le mouvement que la terre au dessus de nous fait en traversant le ciel. En passant, ici, je prends une image et l'oublie. L'effacement produit d'autres images. Cela compte, quand on y pense : on mise nos vies sur la justesse d'une telle image qui saurait le mieux prononcer le monde, et le geste qui l'énonce, et le mot qui articule le geste et le monde, et entre, cette appartenance que déchire le langage. C'est une manière d'organiser le sens qui ne satisfait pas vraiment (si provisoire et si lointaine, et la reconnaissance recherchée n'est jamais celle qu'on obtient, mais lance d'autres images encore et encore) - mais y en-a-t-il d'autres ?

Aucun commentaire: