23.4.08

vertige fixé


Ce qui crée le vertige, c’est surtout le désir réprimé de se lancer dans le vide – de se jeter en dehors de soi dans plus infini que soi : ce qui l'arrête : la certitude que ce vide n’est ni si infini que cela, ni surtout si autre que soi.

1 commentaire:

Un peu plus à l'Est... a dit…

la découpe du ciel comme celle d'une feuille de papier -
c'est beau