24.6.08

murmures

les murs nous parlent - s'écrivent seuls - indiquent des directions - souvent ce ne sont que des lettres des sigles des morceaux de cris qui restent dans la bouche - parfois ce sont des longues phrases d'insultes adressées à soi-même - au passant - au mur d'en face - ce ne sont pas des messages ce ne sont pas des invitations ce ne sont pas des discours ce ne sont pas des slogans - mais des paroles que les murs portent sur eux comme des visages - évidences sans intention - paroles sans signification - autre que sa simple désignation - rue des degrés rue la plus courte de paris - rue qui n'est qu'un escalier de trois mètres - rue devant laquelle passer tous les jours sans regarder - rue qui descend et ne monte jamais - rue qui écrit toute seule des mots qui disent moins de choses qu'ils n'indiquent une direction - murs qu'on voudrait voir s'abattre à force de s'élever et de retenir - rue qui parle avec d'autres rues - rues qui discutent par dessous nos épaules pendant que nous bavardons - qui murmurent dans nos dos comme des coups de poignard.

2 commentaires:

Prax a dit…

Sur le mur d'en face était écrit bonjour

brigetoun a dit…

me semble que le mur de celle ci parle, et avec une certaine éloquence