28.7.08

en veille

En veille, tout le jour, devant l'écran-monde face à moi déroulé pareil à un défilé militaire - et ne rien retenir que des chiffres, sans visage et muets, dressés droits comme des murs. On passera son temps autrement, demain ; on laissera le jour peser de tout son poids morts de chaleur, avant d'aller trouver des images au dehors. Faire une liste de choses à faire, à lire. Commencer par prendre le train- même en marche.

2 commentaires:

brigetoun a dit…

le garder pour aller à Toulon dans quelques jours - au delà du bref TGV il y aura le jardin - et je pense un contraste pour m'ancrer

Prax a dit…

La vacance du temps.
Pas maintenant.