29.12.08

maladie chronique


Dans mes souvenirs, pas une fin décembre depuis des années sans tomber malade, sans être saisi de frissons jusque dans le crâne, sans être enserré dans une insomnie vague du matin au matin. (Pas vraiment être malade, mais être épuisé jusqu'à se sentir si vidé, et ne pas réussir à dormir sans vraiment réussir à ne pas dormir) Est-ce le retour des fins d'années qui agit dans la mémoire pour faire dans le même temps revenir cette fatigue, unique l'an. Ces fins d'année sont des épreuves. Dans la vitesse de leur déroulement, la suspension des bilans abjects, la répétition immobile des mêmes formules, des mêmes gestes. Mon corps ne suit pas —

3 commentaires:

Prax a dit…

C'est comme cela que tu découvres que tu viens de Mars où les années durent environ 700 jours donc où les répétitions des formules de fin d'années reviennent deux fois moins vite.

brigetoun a dit…

il semblerait donc que je rencontre énormément de martiens en ce moment,ce qui pourrait être normal puisque j'en suis vraisemblablement une

Arnaud Maïsetti a dit…

@prax : et une planète sans fin d'année, tu as ?

@brigetoun : peu de martiens en chair et en os autour de moi en ce moment : mais sur le net, oui. ça rapproche. Pensées.