7.1.09

ce projet


Tombe la nuit à la lenteur du ciel qui fond, et je ne sais pas si. Au loin, la lumière qui se cache et ne masque pas la. Le retard que je prends à compter le temps passé à prendre du retard sur. Les notes que j'accumule sur ce projet qui ne prend forme que le soir quand j'arrête, lorsque je fais autre chose enfin et que. Le soir arrêté contre moi comme sur ma poitrine à peine. Au matin, reprendre la journée où on l'avait laissée mais qui s'est comme déplacée le long de. Se dire que cela compte, que ce n'est pas en vain, que ce n'est pas seulement du temps perdu à. Question de vie, de. Reprendre le fil de ses. Ne pas se laisser prendre par. Dehors, c'est, loin, très loin de ce que j'avais imaginé, non pas sortir, mais se laisser lentement gagné par lui, et.

3 commentaires:

Prax a dit…

Cela a un coté copiste cistercien.
Cela a un coté.
Cela.

ND a dit…

projet tronqué. du projet virgule.

sort pas
fini le soleil
tout sapé pour demain reprendre.

Arnaud Maïsetti a dit…

@prax_cistercien ?

@ND_premier post pour ton blog : l'année commence (bien)