5.5.09

bruit sourd


Ce qui se lève, comme un brouillard, ou une armée — les vagues qui vont jusqu’à nos pieds se coucher ; alors quand je repars, c’est une pensée à la fois : c’est un geste de moins en arrière. Dans la tête, le bruit sourd des rochers quand ils viennent percuter les vagues. Ce soir, être de la mer au milieu de la mer, et se déplacer avec elle.

4 commentaires:

brigetoun a dit…

se dissoudre et devenir un peu d'une immensité

Prax a dit…

la mer, je ne sais pas mais l'océan est tellement mobile que suivre son déplacement est effectivement une évidence.

Anonyme a dit…

I will not acquiesce in on it. I assume nice post. Particularly the title-deed attracted me to review the unscathed story.

Anonyme a dit…

Amiable fill someone in on and this fill someone in on helped me alot in my college assignement. Say thank you you for your information.